crashDavion

De Brazzaville;152 passangers dont une dizaine de congolais de la Rdc dont le correspondant permanent du journal LE PALMARES en Europe Jean Willy BONDJALA étaient à bord du vol d'Air Mauritanie samedi dernier à destination de Bamako via Cotonou.Nombreux de ces passangers revenaient des vacances et devraient prendre Air France à BAMAKO au MALI le même samedi vers 22h pour Paris en France.

Le film du crash raté:

Tout est parti le jeudi dernier;l'agence d'Air Mauritanie à Brazzaville annonce aux passangers réservés sur son vol prévu dans la soirée que le gouvernement Francais vient de sair un boeing d'Air Maritanie à Paris .Motif évoqué:insufisance technique selon la nouvelle reglementaion de l°Union européenne.
Cette information a été confirmée par RFI captée à Brazzaville.Pour évacuer ses nombreux
passangers bloqués dans les capitales Ouest africaines et à BRAZZAVILLE;Air maritanie prend en leasin un charter Sud Africain d'INTERAIR.
Attéri tardivement à Brazzaville vers 2h du matin dans la nuit du vendredi à Samedi.Le vol fixé initialement à 7h du matin sera finalement reporté vers 11h du samedi.Les passangers
non informés de la modification;sont restés coincés dans la salle d"entente de l'aéropOrt de MAYA MAYA de 4h30 à 11h du matin.
Dès que le décollage a eu lieu vers 11h;les passangers étaient paniqués car c'est au bout de piste que l'aéronef a lourdement décollé.
Après 2h30 de vol entre BRAZZAVILLE et COTONOU;l'avion amorce l'attérissage sur l'aéroprt de international béninois.Le pilote sud africain négocie mal l'attérissage.
La brutalité d'attérissage fait éclatéle le pneu de trait avant;le pilote réagit en freinant brutalement.Les bruits aletent les services anti incendie qui arrivent rapidement sur le piste.L'avion était pret à prendre le feu se trouvant déja presque hors de la piste.
C'est par échelle que descendent en catastrophe les passangers sur la piste d'attérissage après
une dizaine de minutes d'attente bloquant ainsi d'autres vols au décollage et attérissage.

Suite à cet incident;le président Béninois BONY YAYI échappe lui aussi à un crash:

Il était prévu que le président béninois BONY YAYI de retour des soins médicaux en Afrique du quelques Sud attérit quelques instants aprés le vol d'Air Maritanie.
Mais la présence de l"avion accidenté sur la piste a obligé l"avion présidentiel à faire des tours dans l'air pendant deux heures du temps.Tout Bénin était débout craignant le pire pour leur nouveau président élu démocratiquement.
Après ce double incidents,la presse béninoise de ce lundi le 16 septembre 2007 reprend à la une la nouvelle.
La dizaine de passangers congolais et d'autres dont une forte délégation de l'OMS de retour de
BRAZZAVILLE sont pris en charge par AIR MAURITANIE et logé en deux
groupes dans deux hôtels de BENIN HOTEL TERMINUS dans le quartier AKPAKPA à cotonou.
Selon AIR MAURITANIE;la piéce endommagée devrait venir d'Afrique du Sud au début de cette
semaine.

JEAN WILLY BONDJALA BO SISIMI à COTONOU
Contact: Benin HOTEL TERMINUS
tél 00229 21 33 55 21 chambre 403