A PROPOS DE L’ARRESTATION DE BEMBA FILS DE BEMBA, UN COMBATTANT DE LA LIBERTÉ ÉCRIT : « HALTE À LA DISTRACTION, REVENONS À NOTRE MOUTON »

JP Bemba ou plutôt son arrestation fait la une de nos sites. Cela rappelle les mémoires tristes du premier et deuxième tour des présidentielles au Congo Démocratique. A cette époque là, les sites internets de l'UDPS ressemblaient à des relais ou des caisses à résonance du MLC (et alliés).

Etant donné la grande audience de ses sites, les MLC les utilisaient pour faire passer leur propagande en faveur de "MUANA MBOKA" Cela me pousse à poser quelques questions: s'agit du même Bemba ?
Celui-là même qui a massacré ses propres frères et sœurs durant son règne dans sa région de l'Équateur ?
Celui-là même qui a pillé, jusqu'aux réserves de son père (secret de polichinelle) ?
Celui qui offrait son butin de guerre à Yuweri Museveni (lisez le rapport panel de l'ONU sur le pillage de la RDC par ses voisins) ?
Et il (Museveni) s'inquiète effectivement.

Celui là même qui a été le deuxième acteur du 1+4, vice-président et numéro un de la commission de l'écofin avec le bilan que nul n'ignore ?
Celui-là même qui a menacé de massacrer la population congolaise si elle descendait dans la rue pour réclamer la fin de son cher 1+4 au 30 juin 2005?
S'il s'agit du même énergumène alors une personne doit s'inquiéter, c'est son parrain No1 : Yuweri Museveni, l'homme qui a armé le MLC.

De quoi se mêle le naïf peuple congolais ?

Que les fanatiques de Bemba me disent quels sont ses mérites ?
Quels sont ses hauts faits ?
Qu'à-t-il fait de concret pour l'équateur et le Congo ?

Soit dit en passant, il y a un remue ménage terrible dans la cour de Museveni, lui au moins sait que l'arrestation de Bemba est un signal négatif de l'Administration Américain dans sa direction. Museveni a déjà envoyé des émissaires chez ceux qui l'ont utilisé comme transit pour financer la rébellion de Bemba. C'est à eux qu'il rendait compte et donc il partageait avec eux les "cadeaux" reçus de Bemba comme butin de guerre.

Un proverbe nilotique ne dit-il pas: " Qui frappe un chien en appelle a son maître"?

Cette histoire Bemba-CPI ou plutôt Bemba Occident est une querelle de palais.BANGO NA BANGO. Je ne vois pas notre part dans ce plat. Il est alors temps pour nous à l'UDPS de revenir à notre mouton, la préparation de notre congrès.

A bon entendeur, SALUT.
Wazira Bwalema
Membre de L'UDPS Kindu
(En séjour à Kigali)