Monday, 04 May 2009 12:17

Dans une conférence de presse à Toronto, le Samedi 02 mai 2009, JP BUSE est allé Vers les journalistes congolais locaux, ainsi que l’invité spécial venu de Washington, Garry Iwele GI( Bakolo States) et le public héterogène venu l'écouter. La journée a commencé par la musique avec Nancy Ciakudia, suivie d’une interview avec l’artiste congolais Ado Makuntima.

JP_BUSE_1

S’exprimant à son tour au cours du point de presse co-animé par Garry Iwele et Olivier bolya Dans la salle Council Chamber 2700 Eglinton à Toronto Canada, JP Buse a indiqué que les rumeurs circulant qu’il avait abandonné la vie chrétienne sont totalement fausses, étaient les conséquences d’une mauvaise interprêtation d’un article de Digitalcongo.net auquel on lui a attribué ce revers. Tout en se félicitant des développements positifs issus de ce point de presse, il s’inquiétait cependant de certaines pratiques qui divisent la communauté; la persistance des tensions intercommunautaires et individuelles, surtout de leur impact sur l’artiste congolais et Chrétien en particulier. Après cela JP BUSE s’est plié au jeu des questions- réponses avec le public, séance au cours de laquelle il a émerveillé l’audience par sa capacité de comprehension et surtout ses reponses historiques et non conflictuelles. Qui avait dit que la démocratie et l'église n'étaient pas compatibles ? Une conversation franche et sincère a suffi pour lever les équivoques "d'hier". A la question s’il ira à la fête de 40 ans de Zaiko Langa Langa à Kinshasa s’il est invité, il a dit qu’il ira car l’évangile n’a pas des frontières, mais seulement il faudra qu’il y ait des "préables"avec son grand frère Nyoka Longo pour ne pas vexer les "faibles" et preserver l'image "clean" contre les "tordeurs" de vérité. Les images seront disponibles à travers L’émission Bakolo States  de « GI » qui est diffusée à Kinshasa. Cet exercice était comblant, nous invitons les intéllectuels congolais à se plier à cet exercice  car du choc des idées, jallit la lumière. JP BUSE a prouvé en toute sincerité que l'on peut parler ensemble en famille au lieu de faire des "monologues" contre ses  propres frères et soeurs. Une étape a été franchie, la journée s'est cloturée par des prises photos avec l'audience et les journalistes. Garry Iwele a régagné Washington le Dimanche par un vol de UNITED AIR LINE Via New York. Coup de Chapeau à l'organisation qui était une joint venture de Ondes Africaines, Congoedition et Bakolo states comme collaborateur. L'union fait la force.

Ph_Souv1

Photo ci-dessus : de gauche à droite Nancy Ciakudia (étudiante à l'Université Oxford),Olivier Bolya, JP BUSE, Gary Iwele G.I., Ado Makuntima, Annie Kashamura Zawadi (la fille du père de l'independance Kashamura).

Mama_Julie_Lutete__Peter_et_Garry_Iwele_G

Photo ci-dessus: Après le point de presse, Garry Iwele G.I. s'entretient avec maman Julie Lutete, la Directrice General de l'Auberge Francophone de Toronto.

Papa_Jean_Pierre_Matulu_et_JP_BUSE_02Mai09

Photo ci-dessus: Papa Jean-Pierre Matulu Président de l'organisme AUBERGE FRANCOPHONE de Toronto

JP___Astride_02_Mai_09_A

Photo ci-dessus: Monsieur et madame JP-BUSE

La direction de Congoedition ( http://www.congoedition.com)