RDC : DÉSIRÉ KAMANZI , UN AUTRE CAS PATENT DU FAIT QUE L'ÉLITE INTELLECTUELLE ET POLITIQUE CONGOLAISE EST UNE RACE A PART , SANS SON PAREIL SUR LA TERRE DES HOMMES

  ( www.congotribune.com)
Lundi, 18 Mai 2009 11:25

Par Willy Fram Mbiyyah ( Toutou )
Udpsonline

Le CNDP du Rwandais Laurent Nkunda a semé la terreur pendant quelques mois dans l’Est de la RDC avec le soutien non caché de son pays d’origine et la complicité de l’ONU ainsi que celle de son frère Kanambe appelé Kabila.

La même ONU confia même à un envoyé spécial en la personne du dictateur nigérian Obasanjo la mission d’engager des négociations entre ce criminel et le gouvernement inique de Kinshasa. On vit Obasanjo embrasser le criminel comme une personne fréquentable et le gouvernement de Kinshasa confirmait que celui-là ( Nkunda ) était un interlocuteur valable.

Le comble est venu quand un philosophe congolais qui commençait à se faire une renommée et à rivaliser avec l'Abbé Jean Pierre Mbelu comme analyste politique spécialiste de la RDC jeta la pavée dans la marre en prenant la défense de Nkunda le criminel, affirmant que celui-ci était un congolais authentique et que ses revendications étaient légitimes. Le philosophe Kamana, c’est de lui qu’il s’agit signa ainsi sa mort littéraire. Tout effort de come- back se sont avérés vains depuis lors et pour quel salaire? Dieu seul sait.

Par un revirement de situation jugé spectaculaire par les seuls naïfs, tout le monde reconnait que Nkunda était un criminel, le Rwanda le met aux “arrêts”, la RDC officielle exige son extradition, l’ONU acquiesce et Kamana se tait.

Toutefois, Nkunda est écarté du terrain de jeu  et en même temps son organisation le CNDP est lavé de tout péché. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, à l’instar de ses prédécesseurs mouvements d’agression financés par les pays voisins de la RDC comme les RCD et les MLC, le CNDP se transforme en parti politique, signe des accords dits de paix avec le pouvoir kanambiste et prend l’ascenseur vers les marches du pouvoir politique à Kinshasa.

Qui retrouve-t-on à la tête du CNDP nouvelle formule et comment se présente  sa fiche d’identité?

Il s’agit du Dr Désiré Kamanzi, un avocat purement rwandais qui dirigent un cabinet d’avocat à Kigali. Sa dernière résidence ne se situe ni à Uvira, ni à Goma. Suivez son itinéraire, il vient directement de Kigali. Veuillez consulter le site ci- après en vue de retrouver par vous même: la page en annexe porte sur le curriculum vitae de cet énergumène:
http://www.employmentlawalliance.com/en/Rwanda/Employment-Law-in-Rwanda

Ainsi, notre appel est adressé à l’élite intellectuelle et politique congolaise ainsi qu’à tous ceux qui se considèrent à tort ou à raison comme leader d’opinion. Vérifiez par vous- mêmes ces informations et faites-en une large diffusion. N’attendez pas que cet énergumène qui peut entrer au gouvernement par le biais du réaménagement gouvernemental programmé soit un jour candidat à la présidence de la République, du Sénat ou du Parlement pour enfin exiger un test ADN en contestation de sa congolité.

A tous les leaders politiques, cadres et membres de l’UDPS, de l’APARECO, aux combattants de (DCUK) en Grande Bretagne , à Bana Congo etc..., à Monsieur Julien Ciakudia de l'UPR , Mme Jeanne Marie Nsindani, à Mme Thérèse Nlandu, à Madame Justine Kasavubu Mpoyo, Théodore Ngoi, Oscar Kashala , Omer N'Kamba etc …, à l’Abbé Jean Pierre Mbelu, Monsieur Onana,etc...,à tous les sites,forums de discussions et Radios ( internet ) réellement Patriotiques , à tous les intellectuels , internautes congolais et toute la diaspora patriotique Congolaise , permettez-nous de vous poser cette question qui pourra vous paraître impertinente : à quoi vous sert la connaissance si vous ne la partagez pas les moins fortunes, si elle ne vous aide pas à vous libérer et à libérer votre pays et votre peuple ?

En parallèle avec tous les efforts que vous fournissez pour la libération du Congo, veuillez assurer rune large diffusion de cette information dans les milieux congolais au pays et dans la diaspora, au parlement et au sénat, dans les organisations nationales et internationales de tout bord.

Pour votre gouverne, voici le témoignage qu’un congolais a fait à Hinterland: “J’ai rencontré personnellement Désiré Kamanzi à la faculté de Droit de l’Université d’Ottawa en 2000. Il faisait une maitrise en droit dans le cadre d’un programme canadien qui se voulait porteur de l’assistance au Rwanda dans sa remise à pied de son système judiciaire. Par la suite, j’ai rencontré plusieurs fois le sujet qui ne m’a jamais dit qu’il aurait des attaches congolaises (n’importe lesquelles). Il a fait la cour à une jeune dame d'origine guinéenne (du nom d’) Aminata Barry, qui m’en reparlait souvent. Elle ne m’a jamais dit quelque chose en rapport avec une congolité quelconque de Désiré Kamanzi; pourtant il n’a pas cessé la relation avec la jeune dame qu’il a continué à inviter à Kigali; jamais à Goma ou ailleurs en RD Congo” (Mastaki Bayange, buinja@yahoo.com Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ).

Oui, le frère Camille a raison de dire que le "Congolais est une race à part", "Qu'il s’est passé quelque chose pour que tout un peuple soit ainsi inconscient, irresponsable, immature… ". En effet, il n’y a qu’en RD Congo où on trouve un peuple, une élite, des politiciens, des sénateurs et des parlementaires capables d’accepter une telle opprobre et de se laisser gouverner par des étrangers agissant à visage découvert , donc très sûrs d’eux.

Visitez www.udpsonline.com