Kanda Bongo man super star devant les parents de Barack Obama au Kenya : 250.000 spectateurs prennent part à son spectacle à Kisumu

Kinshasa, 22/11/2008 / Musique

A l’issue du concert, M. Saidi a officiellement déclaré que deux Congolais font désormais partie de la famille Obama. Il s’agit du producteur Jules Nsana et du chanteur Kanda Bongoman. Le show man congolais Kanda Bongo man s’est produit à Kisumu en province kenyane il y a quelques jours devant plus de 250.000 spectateurs, à l’occasion de la fête organisée par les grands parents paternels de Barack Obama, le nouveau président des Etats-Unis d’Amérique de souche africaine. Jamais concert d’un Congolais n’a drainé autant de monde à l’intérieur du Kenya que celui livré le week-end par ce musicien, apprend-t-on.

Les noms de plusieurs stars africaines et américaines étaient passés au peigne fin pour la réussite de l’événement.  Et Kanda Bongo man a remporté la palme devant Salif Keita, Youssou N’Dour, Angélique Kidjo, Michael Jackson, et tant d’autres.

Pour la concrétisation de l’événement, en ce qui concerne stars congolaises « les Obama » avaient misé sur deux stars de la chanson congolaise dont les œuvres sont fort prisées au Kenya, notamment le Grand Maître Luambo Franco et le Seigneur Tabu Ley Rochereau qui sont des idoles de cette famille principalement de M. Saidi Obama, le grand-père de Barack Obama, âgé aujourd’hui de 90 ans.

Cet événement porte la signature du producteur  Jules Nsana, un Congoalais avec sa maison « Jules Nsana Production ».

Celui-ci, de l’avis des observateurs, est parvenu à relever un défi et à gagner un pari. Car, le succès remporté par Kanda Bongo Man au Kenya a dépassé tout entendement.

Malheureusement que Franco est déjà mort et que Rochereau se trouve hospitalisé à la Clinique Saint Dénis à Bruxelles. D’où il fallait parer au plus pressé. C’est ainsi que sur proposition de Saidi Obama qui a un faible pour la musique congolaise, Jules Nsana  est parvenu à convaincre l’opinion en portant son choix sur le showman Kanda Bongo man, un ancien du groupe « Bella Mambo Rénové » qui te jouit d’une notoriété internationale et compte de nombreux fans au Kenya.

Il revenait,  d’une tournée en Australie où il a réussi à faire l’unanimité autour de sa musique.

Aussitôt revenait-il de Manchester en Grande où il réside, un jet spécial  est parti le rechercher pour l’amener au Kenya.

A sa descente d’avion à Nairobi, Kanda Bongoman avait été accueilli avec ferveur par des fanatiques enthousiasmés.

Deux cérémonies étaient à l’affiche. Celle pour la paix en guise de réconciliation suite au désordre qu’avait connu le Kenya au mois de décembre 2007 et en janvier 2008.

La première manifestation a eu lieu à Nairobi et la seconde au stade de Kisumu province , d’origine des Obama pour sabler la victoire aux élections du nouveau Président des Etats-Unis d’Amérique. Après cette production, l’artiste Kanda Bongoman est reparti pour préparer sa prochaine tournée aux Etats-Unis et aux Antilles.

A l’issue du concert, M. Saidi a officiellement déclaré que deux Congolais font désormais partie de la famille Obama. Il s’agit du producteur Jules Nsana et du chanteur Kanda Bongoman.

(Jules Nsana : nsanajules@yahoo.fr)

(BT/Yes)

Boni Tsala MMC